Actualités de la Sabença


Promesses de fleurs pour randonneurs en Ubaye
Christine de Colombel, Laurence Foucaut, Jean-Philippe Grillet, Roger Le Fers

Voici, non pas une flore de spécialiste de la botanique, mais une introduction à la diversité, à la richesse des plantes de la vallée de l’Ubaye. Une centaine d’entre elles sont illustrées de photos exceptionnelles car montrant la fleur et son milieu naturel. Pour faciliter vos découvertes, les fleurs sont classées par couleur.
Elles sont nommées d’un nom français et de leur nom en latin, la seule langue qu’utilisent tous les botanistes dans le monde pour être sûrs de parler de la même plante. Les textes mêlent description permettant de reconnaître la fleur, évocations historiques, mythologiques et usages. La famille des fleurs est indiquée, ainsi que leur taille et le milieu où elles vivent.

Couverture fleurs 

Edité par La Sabença de la Valéia, avec la participation de la librairie Imaginez et du Parc national du Mercantour.

Collection "Guides de découverte".

15x21 cm. 208 p. couleur, janvier 2017.
Prix : 22 € - port : 5 €
 


 

Le Tour et l'Ubaye
Un siècle de passion cycliste

Le Tour de France et l'Ubaye partagent une longue histoire commune. Dès 1911, les coureurs de la grande boucle s'élancent dans les lacets du col d'Allos. Le Tour reviendra plus de 50 fois en Ubaye avec bien sûr l'étape du 13 juillet 1975 et la victoire de Bernard Thévenet à Pra-Loup. C'est cette histoire que Philippe Bergeonneau nous raconte.

Livre tdf 
Edition Sabença de la Valeia, collection «Recherches et témoignages», juillet 2015.
16,5x22 cm. 88 p. photos et documents couleur et n&b. 13 €.


Les Barcelonnettes au Mexique
Récits - Témoignages - Recherches

Comment et pourquoi, au XIXème siècle, des habitants de la vallée de Barcelonnette (aujourd'hui vallée de l'Ubaye), ont-ils débarqué sur le continent américain (principalement au Mexique), y ont attiré un grand nombre de leurs compatriotes qui ont constitué là-bas une communauté prospère et puissante, un véritable "empire économique" associant industrie, commerce et banque.

001 9 
Edition Sabença de la Valeia, collection «Recherches et témoignages», juillet 2014.
17x24 cm. 254 p. photos et documents n&b, juillet 2014. 18 €. 5ème édition revue et augmentée.


Le Fort de Tournoux
Son histoire, sa construction
Bernard Morel

Tournoux avait été repéré et utilisé depuis longtemps par les militaires - peut-être dès les romains - et à la fin du XIXème siécle, il devint le pivot d'un dispositif stratégique échelonné sur toute la vallée de l'Ubaye - dispositif confirmé et mis à jour lors du programme Maginot.

Tournoux 2 
Edition Sabença de la Valeia & Association pour la valorisation du patrimoine de l'Ubaye, collection «sites et monuments», juin 2014.
21x29,7 cm, 42 pages. n&b, 2014. 8 €. 2ème édition augmentée.


 Au coeur des Alpes-Utrecht 
Tricentenaire du traité d'Utrecht - 1713-2013

Actes du colloque de Jausiers, Colmars-les-Alpes et Entraunes 14-16 septembre 2012.

Utrecht 
Edition Sabença de la Valeia & ROUDOULE, écomusée en terre gavote, collection «Colloques», Janvier 2013.
21x21 cm. 248 p. couleur. 22 €.


MARBRES de la vallée de l'Ubaye
Le vert Maurin, vert des Alpes
Céline Laforest

L'histoire du marbre est liée aux hommes et à leurs outils, au transport et à l'état des routes. Elle restitue tout un pan de notre histoire. Extraite dans les montagne,transportée à travers les territoires, la matière voyage vers les villes et les monuments.

Marbre1 3 
Edition Sabença de la Valeia, collection «Guides de découverte», juin 2013.
16x24 cm, 192 pages. couleur. 20 €.


Ubaye, la mémoire de mon pays
Les gens, les bêtes, les choses, le temps
Jean-Rémy Fortoul

A travers les mots d'une vallée alpine de langue provençale, on peut apprendre la façon ordinaire d'y vivre, de s'y organiser en famille et en société, d'y aîtriser l'espace, d'y produire et même la façon de penser, de sentir et de concevoir le monde. Ce dictionnaire de l'Ubaye, écrit par un paysan passionné de savoir, peut donc s'utiliser comme l'encyclopédie d'un petit pays, ou comme une suite de courtes histoires du quotidien.

Fortoul2 2 
Edition Sabença de la Valeia, collection «ethnographie», avril 2013.
16,5x24 cm, 328 pages. n&b. 21 €. 2ème édition augmentée.


Joseph Charpenel (1778-1830)
Marchand-colporteur et maire du Châtelard

Toute la vie d’une paysan de la Haute Ubaye, son enfance et son instruction, les curieuses conditions de son mariage, son expérience de marchand-colporteur en Provence, son rôle de maire… L’histoire de cette famille racontée par son fils Jean-Pierre.

003 3 
Edition Sabença de la Valeia, collection «Recherches et témoignages», juillet 2012.
16,5x23 cm, 96 pages. couleur. 12 €.


Le Bataillon Universitaire Serbe à Jausiers / Mont-Dauphin
Pendant la Grande Guerre - (1916-1917)

Roger Hournac & Yves Revest

Cet article, basé sur des sources documentaires et bibliographiques françaises et serbes, présente son histoire: le contexte et les circonstances de son établissement, son initiateur, ses structures, son fonctionnement, ses activités, ses difficultés, et sa dissolution.

001 3 
Edition Sabença de la Valeia, collection «cahiers de la vallée», juillet 2011.
21*29,7 cm, 32 p. n&b. 6 €. 


 Le meuble en Ubaye
album photographique

Cet ouvrage est le fruit d'une envie, d'un rêve imainé par un collectif d'artisans de la Vallée de l'Ubaye, réunis autour de la Maison du Bois de Méolans-Revel afin de partager une passion, un métier, un savoir-faire.

 

Meubles ubaye 
Edition Sabença de la Valeia, collection «ethnographie», juin 2012.
21,5x21,5 cm, 174 pages. couleur. 28 €.


 Un grand patron barcelonnette au Mexique 

Joseph Ollivier

 C’est la grande aventure de Joseph Ollivier qui se forgea de 1850 à 1910 un destin exceptionnel dans un Mexique en pleine mutation vers la modernité sous la présidence du général Diaz. Il deviendra l’un des leaders de cette communauté d’entrepreneurs que l’on appelle les Barcelonnettes. Son histoire est riche en rebondissements et en initiatives.

 

Ollivier 2 
Edition Sabença de la Valeia & Jean-Louis d'Anglade, collection «recherches et témoignages», février 2011.
16,5x24 cm. 432 p. photos n&b et quadri. 22 €. 2ème édition augmentée.


Traces de vies, itinéraires de Bas-Alpins ordinaires

Du 10 décembre 2010 au 22 avril 2011, les archives départementales des Alpes de Haute Provence proposent une exposition consacrée à six Bas-Alpins ordinaires. Six destins communs, inscrits dans l'histoire des Basses-Alpes du XIXe siècle à la deuxième guerre mondiale.
"Ces traces de vies sont autant de vestiges, d'empreintes et de marques qui jalonnent des parcours de vie : celui d'un colporteur, Jean-Pierre Coste, raconté par ses carnets de tournée, d'un instituteur, Eugène Chaussegros, à l'épais dossier de l'instruction publique, ou d'un poilu, Augustin Richaud qui, de 1915 à 1917 entretint une correspondance avec ses proches". Mais les "traces" sont aussi des marques laissées par les "coups" de l'histoire. Ainsi la sanction disciplinaire prise à l'encontre d'un garde forestier, Aimé Masse, de l'abandon d'une enfant, Blanche Blanchinette, jusqu'à la "mort pour la France" du poilu de la Grande guerre ou au rejet d'une famille, les Ohana, parce que juive, durant la seconde guerre mondiale sous le régime de Vichy.


Traces de vies
Archives départementales des Alpes de Haute Provence, 2 rue de Trelus, 04000 Digne les Bains.
Entrée libre et gratuite. Ouvert de Lundi au vendredi de 9 h à 17 h.


Le journal de Jules Abel (2), pilote en Argentine 1919-1921

La dernière livraison de la revue aéronautique trimestrielle Icare (n°214, octobre-décembre 2010) est de nouveau presque entièrement consacrée au récit des aventures argentines de notre désormais célèbre pilote ubayen. Après être arrivé au pays des Gauchos avec la mission militaire française chargée de faire connaître les avions fabriqués dans notre pays, Jules Abel nous raconte par le menu sa carrière de pilote au sein d’une des premières compagnies aériennes d’Amérique du Sud, la Franco-Argentine, puis au sein de la Condor créée par un pilote français avant de devenir chef-pilote de l’aéro-club de Cordoba.
Ce récit, richement illustré par des archives familiales, est opportunément complété par deux articles de Marcelo W Miranda. L’un est consacré aux débuts de l’aviation commerciale en Argentine (bien aidé par la mission aéronautique française à laquelle participa Jules Abel) et l’autre est dédié à La Compañia Franco-Argentina de Transportes Aeros S.A.
Ce numéro est actuellement disponible chez tous les marchands de journaux distribuant habituellement cette revue, directement auprès de l’éditeur (Icare, Roissypole le Dôme 5, rue de la Haye, BP 19955, 95733 ROISSY CDG cedex ; tél : 01.49.89.24.06 ; site internet : revue-icare.com), ou, pour les ubayens auprès du local de notre association aux heures de permanence ou auprès du point librairie du musée de Barcelonnette.


Trimestriel édité par le SNPL
n°214, septembre 2010, 21,5x29 cm, 164 pages, 18 €.

 

Pour mémoire, nous rappelons que le précédent numéro de ce trimestriel était déjà entièrement consacré aux aventures de Jules Abel, pilote de reconnaissance durant la grande guerre. N’étant plus en kiosque, il est encore disponible auprès de l’éditeur, au local de notre association aux heures de permanences et au point librairie du musée de Barcelonnette.
Journal de Jules Abel, 1ère partie : 1916-1918, pilote de reconnaissance. Trimestriel édité par le SNPL, juin, 21,5x29 cm, 160 pages, 18 €.

Flore de la vallée de l'Ubaye

un guide de découverte
Sous la direction de Michèle Évin

L'Ubaye est une terre prisée des botanistes depuis longtemps mais il manquait un ouvrage clair et bien illustré qui donne une idée juste de la richesse et de la spécificité de la flore de ces montagnes s'étageant entre 700 et 3400 mètres d'altitude. Avec quelques notions sur les logiques fondamentales qui organisent la répartition des plantes et de leurs milieux, chaque sortie en montagne, même la plus courte, se colore immanquablement des charmes subtils et passionnants des "herborisations" avec carnet et appareil photo numérique. La botanique se conjugue ainsi naturellement aux promenades et randonnées et donne vite mille nouvelles couleurs à la montagne... à condition, bien sûr, d'avoir le bon guide dans son sac à dos.


Edition Sabença de la Valeia, collection « guides de découverte », juin 2010.
232 p. couleur, 390 photographies et documents, 16,5x24 cm. 24 €.


HistoireS d’une Frontière

Du 9 au 11 octobre 2009, à l’occasion du 150ème anniversaire de l’annexion du Comté Nice à la France, l’écomusée de la Roudoule organisa un colloque consacré à cet évènement. Au cours de ces trois journées, seize conférenciers se sont attachés à retracer l’histoire des frontières dans les Alpes Maritimes, mais aussi plus largement dans les Alpes du Sud, depuis l’époque romaine jusqu’à nos jours. Une communication, assurée par Laurent Surmely, vice-président de notre association, présentée sous le titre « Le traité d’Utrecht et ses conséquences en Ubaye » était consacrée au rattachement de la Vallée de l’Ubaye à la France en 1713. Depuis le mois d’avril 2010, les actes de ce colloque, qui reprennent les interventions de tous les conférenciers, sont disponibles, publiés en coédition par l’écomusée de la Roudoule (association domiciliée à Puget-Rostang), l’association AMONT (implantée à Saint Martin Vésubie) et l’ADTRB (association développement touristique des vallées Roya-Bévéra). Cet ouvrage est disponible auprès de : Roudoule, écomusée en terre gavotte, placette de l’Europe, 06260 Puget-Rostang. Téléphone : 04.93.05.07.38. Site internet : roudoule.fr. Cet ouvrage est disponible au pavillon de l'association aux heures d'ouverture et au point librairie du musée de Barcelonnette.


HistoireS d’une Frontière
Actes du colloque de Puget-Théniers – 9-11 octobre 2009
Roudoule écomusée en terre gavotte, Amont, ADTRB
avril 2010, 208 pages, 18 €.


Association pour la sauvegarde du Châtelard (ASPC)

Une nouvelle association

Le Châtelard

Cet été des animations variées ont rassemblé au Châtelard des résidents, des touristes, des jeunes et des anciens… Il en est résulté une dynamique, d’où la création d’une association « pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine du Châtelard ». L’objectif particulier est la préservation de la chapelle des pénitents blancs et de l’église Saint-Clément.
Rappelons que Le Châtelard était chef-lieu de commune jusqu’au début du XIXe siècle, c’était « Le Châtelard – La ville », alors que La Condamine n’était qu’un simple hameau. L’attraction de la route, la présence de l’armée, les chantiers du fort de Tournoux amenèrent l’abandon progressif du Châtelard. Dès 1830 ses habitants devaient aller à La Condamine pour assister à la messe. Soulignons cependant que l’église du Châtelard – en grand péril car aucune municipalité n’a assuré son entretien depuis longtemps – est certainement l’une des plus intéressante de la Vallée.
La première action envisagée portera sur la toiture de la chapelle des pénitents blancs "Notre Dame de Gonfalon". Adhésion 15 € (membre actif ou adhérent), 25 € (couple) à renvoyer au siège social de l'association : ASPC, 2 rue des dames, 04400 Barcelonnette.
Bon vent à cette dernière née dans le domaine du patrimoine, en souhaitant qu’elle se rapproche de ses ainées pour pouvoir agir rapidement.
Association publiée au J.O. le 9 octobre dernier. Présidente : Odile Brun. Contact : aschatelard@orange.fr